L’auto-défense technologique

Je n’ai pas envie d’être tout le temps sur la défensive.

De tout le temps devoir me défendre pour ne pas qu’on abuse de ma vie privée et ma liberté .

Aujourd’hui on a une panoplie d’auto-défense qui nous ait proposés.

Et tout ce que j’ai pu oublié

Tout ça, c’est des outils d’auto défense technologique.

Il y a des agresseurs et potentiels agresseurs qui veulent tout savoir de nous (nos centres d’intérêt, notre profil psychologique, nos peurs, nos désirs, nos habitudes…), ce sont des entreprises, des gouvernements, des pirates…

Et il y a nous avec nos outils d’auto-défense technologique qui nous protègeont

  • Les bloqueurs de publicité mettent un coup de lacrymo aux trackers publicitaires.
  • Les VPN graff la lentille de la caméra de ton fournisseur d’accès internet
  • Les antivirus construisent des barrages pour laisser dehors les programmes malveillants.
  • Les capsules séquestrent les micros des assistants vocaux.

Et ce n’est pas le monde dans lequel j’ai envie de vivre.

Je n’ai surtout pas envie de vivre dans un monde où je me fais agresser en permanence.

Où la moindre faille dans mes outils d’auto-défense peut mener à un abus de ma vie privée et de ma liberté.

Je ne veux surtout pas que ces outils soient une fin en soi.

Qu’on joue au jeu du chat et de la souris. L’escalade entre la puissance des outils d’auto-défense et la puissance des outils d’attaque.

Parce que peut-être qu’aujourd’hui tu peux donner un coup de lacrymo au molosse de 60kg qu’on te jette dessus. Mais demain ton agresseur va équiper son molosse pour que ta lacrymo ne lui fasse plus aucun effet.

Et le plus flippant avec la technologie c’est que tu ne vois pas toujours le molosse qu’il y a devant toi.

Peut-être que nos armes d’auto-défense son déjà périmé.

Peut-être que certains peuvent avoir tes données même si tu es équipé d’un VPN.

Qui sait ?

Les outils d’auto-défense technologique sont éphémères.

Et on doit chercher à les utiliser temporairement.

On ne doit pas chercher à faire l’escalade de puissance entre l’auto-défense et l’agresseur.

On doit construire un internet qui nous protège de lui-même.

Développer des sites qui stockent les données dans le navigateur. (Beaker Browser)

Des sites décentralisés qui fonctionnent avec des instances (comme Mastodon) ou en peer to peer (encore Beaker Browser).

Des entreprises financées grâce à leurs utilisateurs plutôt que par des fonds qui ne cherchent qu’à vendre l’entreprise le plus rapidement possible ou créer un monopole.

Créer un bon système d’exploitation multiplateforme qui tourne sur Linux pour éviter les virus (elementary OS ?)

Tout ne se fera pas du jour au lendemain, mais plus on crée des produits qui sont sécurisés dès leurs conceptions, moins on vit dans un monde d’agresseur.

Et plus on est libre.


📧🦜Un perroquet t’attend…
..avec un mail dans son bec !

Pas facile de suivre un blog que tu apprécies, pas vrai ?

Je sais aussi que c’est chiant de recevoir des newsletters sans intérêts qui encombrent ta boite mail.

Alors je te propose un truc très simple :

  • Tu laisses ton adresse e-mail.
  • Et tous les vendredi, tu reçois 1 seul mail, avec à l’intérieur les articles complets de la semaine (tu pourras les lires sans quitter ta boite de réception !).

Cool, non ? (Oui, le mail est apporté par un perroquet)

Si tu as un commentaire sur l’orthographe : je te remercie, mais l’orthographe ne m’intéresse pas.

Un Commentaire ? :)

  S’abonner  
Notifier de
Fermer le menu